Sylvie Germain, éclats d’enfance

Si Magnus, le roman de Sylvie Germain publié en 2005, a reçu le prix Goncourt des lycéens, il faut sans doute y lire le signe d’une reconnaissance par un jeune lectorat de l’oeuvre tout entière de la romancière : non qu’elle écrive pour la jeunesse puisqu’un seul récit, L’Encre du Poulpe, s’adresse pour le moment à ce public ; mais elle ne cesse de semer dans tous ses romans depuis Le Livres des Nuits paru en 1985, des éclats d’enfance que cette livraison s’efforce de capter et de rassembler, tel le petit Poucet du conte.

Bruno Blanckeman

L’enfance absolue

Marie-Hélène Boblet

La convocation de l’enfance

Mariska Koopman-Thurlings

La quête de la mère

Bénédicte Lanot

Le compexe d’Isaac

Laurent Demanze

La chambre enclose dans le miroir : mélancolie de l’enfance

Sylvie Ducas

Enfance, deuil et construction identitaire

Mireille Lévy

L’enfance à travers la philosophie de l’existence

Évelyne Thoizet

Le cri de la naissance

Milène Moris-Stefkovic

La figure de l’enfant-poète

Anne-Gaëlle Weber

La voix des anges

Édith Perry

L’enfance des noms

Guillemette Tison

Sylvie Germain écrit pour la jeunesse : L’Encre du poulpe

Christian Morzewski

L’Enfant Méduse ou l’enfance bestournée

Diane Vanhoutte

L’enfant de la guerre : Ferdinand en son corps-monument

Alain Goulet

L’Enfant Méduse, plongée au pays de l’enfance

Varia

Alain Chiron

Trois petits enfants bleus de Geneviève Fauconnier

Sonia Grimberg

C.S. Lewis : un plaidoyer pour la littérature de jeunesse

 

Livres reçus

Commander ce cahier ?

La revue

Directeur de la publication : 
Francis Marcoin
Secrétaire de rédaction :
Guillemette Tison

Comité de rédaction :

  • Sandra Beckett (Brock-University)
  • Michel Defourny (Université de Liège)
  • Emmanuel Fraisse (Université de Paris III)
  • Rita Ghesquière (Katholieke Universiteit Leuven)
  • Laura Kreyder (Université de Milan)
  • Isabelle Nières-Chevrel (Université de Rennes II)
  • Jean Perrot (Institut Charles Perrault)
  • Dominique Rabaté (Université de Paris VII)
  • Marie-Agnès Thirard (Université de Lille III)

Mentions légales du site